Les bus du Mettis

Les bus du Mettis

1998 : Genèse du projet

→ Toute l’histoire du transport en commun en site propre de Metz.

A la naissance officielle du projet en 1998, l’AGURAM préconisait l’achat de 34 Renault Civis pour l’exploitation du BHNS Messin.
Ces bus co-développés par Matra et Renault VI (qui devenait Irisbus) étaient les précurseurs des véhicules BHNS que nous connaissons aujourd’hui.
Le Civis, lancé en 1999 (mais en préparation depuis 1995), présente un certain nombre d’innovations et d’équipements peu rependus sur les bus « conventionnels » de l’époque et plébiscités par l’Agglomération Messine :

  • Climatisation de série
  • Design différent des bus « classiques »
  • Vaste surface vitrée
  • Poste de conduite séparé de l’espace voyageurs (comme les tramways)
  • Plancher bas et plat intégral
  • Articulation large
  • Équipements UFR de série
  • Portes coulissantes de série, type tramway
  • Guidage optique
  • Systèmes antipollution

On constate que globalement, cette liste d’équipements a été transposée pour les Exqui.City Mettis.

Le Civis était présenté par Renault VI comme un « véhicule intermédiaire », de type bus mais permettant une exploitation calquée sur le tramway. Par ailleurs, il était avancé comme plus économique et moins contraignant que les « véhicules intermédiaires à guidage mécanique » concurrents ; c’est à dire le TVR de Bombardier, à l’époque vanté par Nancy pour sa ligne de TCSP ouverte en 2000.

Par ailleurs, l’AGURAM avait creusé la piste d’un Civis bi-articulé de 24 mètres de long, mais Renault VI et Irisbus n’ont jamais fait aboutir le développement d’un tel véhicule.

Entre 2001 et 2008, environ 70 Civis ont été mis en service dans le monde. Trop en avance sur son temps, les exploitants et Irisbus n’ont jamais réussi à véritablement viabiliser le véhicule. Il n’en reste aujourd’hui plus que 13 en service.

En 2000, un Civis coûtait environ 5 MF HT (soit 750 k€).

2008 : Orientation vers des véhicules plus conventionnels

En 2008, après la révision du PDU -et accessoirement de majorité à la mairie de Metz et à Metz Métropole-, l’Agglo abandonne le projet d’exploiter Mettis avec d’une part des Civis, d’autre part des bus (quelque soit le modèle) à guidage optique, l’équipement étant jugé trop couteux en maintenance (et non en investissement).

Après des visites de délégations de Metz Métropole sur d’autres réseaux, on évoquait alors des bus plus conventionnels comme le Citaro G BHNS en service à Nantes et Amiens ou le Citelis 18 BHNS en service à Rouen.

2010 :  Volonté de Metz Métropole d’avoir un véhicule à identité forte

En 2010, Metz Métropole revoit complètement le cahier des charges des bus Mettis -le projet s’appellant désormais Mettis-. Les 34 articulés de 18 mètres cèdent leur place à 26 bi-articulés de 24 mètres à motorisation hybride.

Après concours, Eric Rhinn de l’agence Avant-Première est retenu pour dessiner Mettis. On voit par ailleurs que les véhicules abordent 4 couleurs différentes, et que les coloris intérieurs sont assortis à la découpe extérieure…. Prémonition de la livrée Le Met’, dévoilée 2 ans plus tard.

Maquette Mettis

Première maquette de Mettis, présentée en 2010.

Image de synthèse Mettis

Première image de synthèse des Mettis avec 4 livrées, présentée en 2010 et toujours visible sur le site d’Avant-Première

Une fois le cahier des charges défini, Metz Métropole lance un appel d’offres fin 2010. Il porte sur le fourniture de 26 autobus bi-articulés hybrides, avec une tranche conditionnelle de 10 véhicules supplémentaires. Il est à noter que Metz Métropole impose aux constructeurs ses exigences techniques et esthétiques… ils doivent donc développer un bus spécifique pour Mettis.

3 constructeurs répondent à l’appel d’offres :

  • Van Hool, et un dérivé du New AGG300
  • Hess, et un dérivé du LightTram
  • VDL, et un dérivé du Phileas

Tous les 3 promettent pouvoir concevoir un véhicule conforme aux attentes de Metz Métropole.

2011 : Naissance de l’Exqui.City

Le 01/04/2011, Metz Métropole retient officiellement l’offre du constructeur belge Van Hool. Le constructeur a fait une offre techniquement conforme aux vœux de Metz Métropole et est capable de développer un véhicule avec le design imposé par Metz Métropole, dans des conditions de coûts jugées acceptables par la Collectivité. La première commande destinée à la mise en service de Mettis porte sur 27 véhicules, soit 26 + 1 véhicule conditionnel. Metz Métropole possède donc encore un levier de 9 bus supplémentaires « au cas où ».

Les Exqui.City ainsi commandés reprennent la quasi totalité des équipements qu’auraient dû avoir les Civis plébiscités par l’AGURAM dès 1998 :

  • Climatisation
  • Design spécifique
  • Vaste surface vitrée
  • Poste de conduite séparé de l’espace voyageurs (comme sur les trams)
  • Plancher bas et plat intégral
  • Articulation large
  • Équipements UFR
  • Portes coulissantes type tram
  • Faibles rejets polluants grâce à la motorisation hybride Diesel-électrique

Chaque Exqui.City Mettis coûte 855.000 € HT à l’achat (valeur 2011).

Pour amortir ses coûts de développement, Van Hool propose à son catalogue l’Exqui.City avec un design différent de Mettis pour les autres clients potentiels. Cependant, il semblerait que le design Mettis soit proposé en option, moyennant le paiement de royalties pour Metz Métropole.

En octobre 2013, Van Hool avait vendu 65 Exqui.City, en plus des 27 exemplaires Mettis, dont 5 chez nos voisins luxembourgeois.

A l’occasion du Salon Busworld qui s’est tenu à Courtrai en octobre 2013, le Van Hool Exqui.City a reçu 3 ECW Awards : celui du confort, celui du design et le Grand Award 2013.

Récompenses

Adhésifs rappelant les 3 ECW Awards remportés par l’Exqui.CIty, ici apposés sur le 1323.

2012 : Les Exqui.City à Metz

Courant 2012, Metz Métropole élabore la livrée définitive des Exqui.City Mettis : il y a bien 4 variantes : une livrée prune, une livrée bleue, une livrée verte et une livrée mirabelle. Des pixels semi-transparents habillent la carrosserie. A l’intérieur, les sièges sont à dominante grise en reprenant les pixels extérieurs. Cependant, les têtières des sièges et  les supports ischiatique sont assortis à la couleur extérieur du bus, conformément au design conçu par Avant-Première. Stratis (l’entreprise qui a conçu la charte graphique Le Met’) à travaillé à partir de la réflexion entamée par Avant-Première sur une identité visuelle déclinée en plusieurs livrées.
27 bus n’étant pas un multiple de 4 livrées, les couleurs seront ventilées ainsi :

  • 7 bus Prune
  • 7 bus Bleus
  • 7 bus Verts
  • 6 bus Mirabelle

Il est à noter que cette identité visuelle est celle de tous les bus du nouveau réseau et pas seulement des BHNS.

Le 06/06/2012, Van Hool et Metz Métropole inaugurent symboliquement un Exqui.City Mettis probatoire au salon de l’UTP, à Paris. Il est de couleur Prune, mais les pixels n’ont pas été pelliculés sur la carrosserie.

Le 27/09/2012, Metz Métropole ré-inaugure symboliquement l’Exqui.City probatoire. Mais cette fois-ci, il a sa livrée Le Met’ piexelisée complète, et surtout… il est à METZ ! Pour la première fois sur le parvis de Metz Expo, à l’occasion de la FIM. Pendant 10 jours, les messins ont pu visiter le véhicule.

Le 13/02/2013, ça devient concret. Un premier bus de série (le n°1304) est livré par Van Hool au nouveau CEM Le Met’ de la rue Joba. Il est présenté dès le lendemain à la presse, sous la neige. Les livraisons s’enchainent ensuite au rythme d’un  bus par semaine… soit 27 semaines !

Le 21/03/2013, un Exqui.City (le n°1309) sort pour la première fois dans les rues de Metz et de Woippy pour des essais dynamiques, sur voirie banalisée. Plusieurs conducteurs des TAMM prennent en main le véhicule sous l’œil attentif d’un ingénieur de chez Van Hool. Ce long serpent bleu ne sera passera pas inaperçu parmi les automobilistes et les piétons.
Le même jour, Metz Métropole et les TAMM réceptionnent 3 premières unités (les n°1304, 1305 et 1306).

Le 06/05/2013, les Exqui.City n°1305 et 1306 sont les premiers BHNS à circuler en essais sur la plate-forme Mettis.

Le 19/08/2013, l’Exqui.City n°1311 effectue pour la première fois le parcours Mettis en entier, du nord au sud.

Le 05/10/2013, après une inauguration pluvieuse (mais heureuse, dira-t-on !), à12h35, le Mettis n°1318 est le premier Mettis à embarquer des voyageurs commerciaux. Il s’élancera de l’arrêt Gare à 12h39 accédant ainsi certainement au rang de bus le plus photographié de France !

Caractéristiques techniques :

Série 1301 à 1327

  • Type châssis : A324H
  • Type carte grise : AGG300
  • Moteur thermique : MAN D2866 de 360 chevaux
  • Moteur électrique : Siemens (hybride type série)
  • Dimensions : 23,82 x 2,55 mètres
  • Masse à vide : 22,75 tonnes
  • Site d’assemblage : Lierre, en Belgique
  • Coût unitaire : 855.000 € HT (valeur 2011)

La technologie des Exqui.City est de type hybride série, c’est à dire que la traction du véhicule est assurée uniquement par un moteur électrique qui entraîne l’essieu 2. Le moteur thermique n’entraîne qu’un générateur. L’énergie produite par ce générateur est soit stockée dans les batteries (durant les phases à vitesse constante), soit envoyée directement à l’alimentation du moteur électrique (durant les phases d’accélération). C’est le moteur électrique seul qui assure le démarrage du bus. Durant les phases de freinage, l’énergie dégagée est récupérée et stockée dans les batteries.
La consommation d’un Exqui.City devrait donc se situer dans les 53 L/100 km, ce qui correspond peu ou prou à la consommation d’un articulé 18 mètres climatisé à motorisation Diesel pure.

Pour répondre aux exigences de la Loi sur l’égalité des chances portant notamment sur l’accessibilité des transports en commun aux personnes handicapées, les Exqui.City sont équipés de deux emplacements UFR délimités à bord, de 2 palettes d’embarquement pour UFR (un comble-lacune électrique en exploitation normale, une rampe manuelle en cas de défaut), de valideurs situés à une hauteur comprise entre 80 et 120 cm du plancher, de signaux sonores et visuels d’ouverture/fermeture des portes et d’une synthèse vocale d’annonce des prochaines station et de la destination à l’intérieur et à l’extérieur des bus.

Etat de parc

Coquille

Immat.

Mise en service

N° carrosserie

Livrée

1301

Attente livraison

Prune

1302

Attente livraison

Prune

1303

Attente livraison

Prune

1304

CR-926-WX

Mars 2013

65668

Prune

1305

CR-105-XA

Mars 2013

65669

Prune

1306

CR-352-XA

Mars 2013

65670

Prune

1307

Attente MES

65671

Prune

1308

Attente MES

65672

Bleue

1309

Attente MES

65673

Bleue

1310

Attente MES

65674

Bleue

1311

Attente livraison

Bleue

1312

Attente livraison

Bleue

1313

Attente livraison

Bleue

1314

Attente livraison

Bleue

1315

Attente livraison

Verte

1316

Attente livraison

Verte

1317

Attente livraison

Verte

1318

Attente livraison

Verte

1319

Attente livraison

Verte

1320

Attente livraison

Verte

1321

Attente livraison

Verte

1322

Attente livraison

Mirabelle

1323

Attente livraison

Mirabelle

1324

Attente livraison

Mirabelle

1325

Attente livraison

Mirabelle

1326

Attente livraison

Mirabelle

1327

Attente livraison

Mirabelle

td valign= »bottom » nowrap= »nowrap » width= »80″